Bilan de saison 2019/20 – FC Barcelona

Ce sont seulement cinq points qui ont séparé le FC Barcelona du Real Madrid à l’issue de cette saison de Liga. Malgré les résultats bons en apparence, cet exercice s’est révélé compliqué pour le Barça. Les crises sportives, comme internes, ont frappé le club à plusieurs reprises rendant la situation instable, surtout pour les supporters. La saison blanche sur le plan national est un véritable échec même si ces performances ont en grande partie été masquées par le génie de Messi…

Battu en Liga, éliminé en Copa et SuperCopa, le Barça n’ajoutera donc rien à son armoire à trophées sur le territoire espagnol. Pour sauver une saison très compliquée, il restera encore la Champions League. Alors que les murs tremblent entre la direction, le staff et les joueurs, les performances ont été en dessous des attentes pour cette campagne. Maître du football hispanique sur les dernières années, le FC Barcelona souffre aujourd’hui. La succession de Valverde ne semble pas aussi glorieuse qu’on aurait pu l’imaginer. Les prouesses de Messi et Ter Stegen sont, en quelque sorte, l’arbre qui cache la forêt.

Avec Valverde, les syndromes d’une équipe qui n’avançait plus

Un des faits marquants de la saison blaugrana reste évidemment le changement d’entraîneur, intervenu en janvier dernier. Quique Setién, libre depuis son départ du Betis, a remplacé Ernesto Valverde, vivement critiqué pour ses résultats et le jeu proposé avec un tel effectif. Dans cette saison si particulière, on peut donc y voir deux parties importantes, avec des similitudes statistiques néanmoins.

L’exercice 2019/20 débute donc sous les ordres de l’ancien technicien de l’Athletic. Présent depuis l’été 2018, Valverde est déjà sous le feu des critiques, notamment après les deux remontadas subies en Champions League. Après le match nul contre l’Espanyol (2-2), l’élimination en SuperCopa est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Pourtant protégé par le vestiaire, Ernesto Valverde va être démis de ses fonctions le 13 janvier 2020. A son départ, le Barça occupe la première place du championnat occupe la première place, partagée avec Madrid.

https://www.fcbarcelona.com/fcbarcelona/photo/2018/06/23/799e10a4-cf82-4c8f-aa7c-f419710d0986/DzIAUrXl.jpg
Bartomeu, longtemps convaincu par Valverde, finira par changer d’avis en licenciant le coach tandis que la grande majorité des supporters approuvera cette décision (crédit : FC Barcelona)

Pourtant globalement présents depuis son arrivée, les résultats obtenus dans cette première partie de saison sont nettement moins bons. À ce stade, le Barça a déjà été défait à trois reprises, soit autant de fois que lors de l’exercice précédent. Un constat déjà pesant, à peine atteint la mi-saison. À l’extérieur, l’équipe barcelonaise est friable et perd de nombreux points.

Défensivement, les coéquipiers de Messi connaissent des difficultés également. La défense n’est pas irréprochable sur beaucoup d’actions et après 19 journées, Barcelone a déjà concédé 23 buts. Là encore, ce sont des chiffres inquiétants par rapport aux saisons précédentes. Malgré la qualification pour la phase finale de C1, Ernesto Valverde va être débarqué du club, pour des raisons compréhensibles.

Setién, bon choix ou erreur de casting ?

Après plusieurs jours de réflexion et de préparation, la Junta du Barça tient son nouveau coach. Il s’agit de Quique Setién, ayant auparavant entraîné le Betis et Las Palmas, entre autres. Peu d’expérience au haut niveau, mais la direction est confiante après avoir contacté des anciens joueurs ayant joué sous les ordres du Cantabre, tel que Marc Bartra.

A peine arrivé, Setién affiche des principes de jeu forts et se veut rassurant auprès de supporters qui veulent retrouver une équipe qui se bat et agréable à observer. L’Espagnol est régulièrement comparé à Johan Cruyff, pour sa vision et son ADN du football.

«Ce n’est que lorsque j’ai vu les matchs de Johan Cruyff à Barcelone que j’ai commencé à comprendre comment les choses fonctionnaient vraiment. J’ai beaucoup appris de lui»

Quique Setién, lors de sa conférence de presse de présentation (Tribuna.com)
La présentation de Quique Setién au FC Barcelone - Espagne ...
Dans la foulée du licenciement de Valverde, Quique Setién est nommé au Barça (crédit : Le Figaro)

L’un des moments les plus marquants de ce discours de présentation restera le point souligné par Setién, soutenant que la seule chose sûre, à l’heure de cette conférence de presse, est que son équipe jouera bien. Un message fort et qui veut déjà instaurer du nouveau dans le jeu catalan.

Au cours de la seconde partie de saison, les résultats vont être légèrement mieux. Le Barça va collecter 42 points sur la phase retour de LaLiga, contre 40 avec Ernesto Valverde. La défense va être plus solide et l’attaque tout aussi tranchante. Les chiffres sont quasiment les mêmes qu’avec Valverde, avec là encore, trois revers, moins de nuls, légèrement plus de revers et un peu moins de buts marqués. En bref, la comparaison statistique entre Ernesto Valverde et Quique Setién a un faible intérêt à ce stade en raison de la similarité qu’on y retrouve.

A LIRE AUSSI : Bilan de saison 2019/20 – Real Madrid

Cependant, cette équipe blaugrana va continuer de perdre d’importants points qui lui coûteront le titre. La défaite dans le Clásico (2-0), le difficile match à Mestalla (2-0) sont déjà des rencontres cruciales de perdues. Mais les points lâchés après la reprise, contre Sevilla, le Celta et l’Atlético, mettront hors course une équipe battue par un Real Madrid imperturbable.

C’est d’ailleurs sur ce sprint final particulier que les choses vont s’envenimer. Alors en tête, en possédant deux points d’avance sur Madrid, Barcelone va rapidement perdre le leadership du championnat au profit de son rival éternel. En plus de craquer sur le plan sportif, le Barça va aussi exploser en interne. Les choix de plus en plus incompréhensibles de la direction s’ajoutent à une histoire où le staff et les joueurs seraient, selon les différents médias, en rupture.

La question se pose alors autour de la capacité de Setién à gérer un tel groupe. Lui qui voulait prôner un jeu plus agréable, se retrouverait finalement à perdre le contact avec son effectif. Un nouveau souci à gérer donc. Un peu plus de six mois après son arrivée, Setién semble déjà avoir perdu la confiance de beaucoup de supporters, n’arrivant pas à mettre ses principes en place.

Éliminé dès les quarts de finale de la Copa, par l’Athletic (1-0), Quique Setién est donc remis en question. Le Cantabre reprend néanmoins une équipe qui n’a jamais réellement pu se sentir libérée des critiques qu’elle essuie depuis un certains temps. De plus, le niveau de certains joueurs est pointé du doigt par les fans. Menacé à son poste, Setién ne veut pas jeter les armes et souhaite continuer de se battre et de tenter de stabiliser le jeu tout en continuant de triompher.

La manière de gagner, la grande quête de ce Barça

Dans le football, gagner c’est bien. Avec la manière, c’est mieux. La manière, c’est ce que recherche le Barça. Son identité historique avec des coachs tels que Guardiola ou Cruyff, réputés pour prôner un des plus beaux jeux que le football ait connu. Aujourd’hui, beaucoup des succès barcelonais sont poussifs et difficiles face à des équipes qui défendent bien.

Avec Setién, le Barça joue beaucoup plus sur la possession de la balle. Une méthode pour confisquer le ballon, laissant ainsi peu d’occasions pour les adversaires. Mais la formation blaugrana a parfois des difficultés à inquiéter les autres équipes avec cette possession, faisant beaucoup tourner sans parvenir à s’infiltrer dans le bloc défensif opposé.

Pour Setién, les succès comptent mais l’entraîneur insiste également sur le fait que bien jouer soit une nécessité (crédit : Bein Sports)

Avec le technicien espagnol, Barcelone a parfois connu des matchs difficiles mais a également réalisé d’impressionnantes performances. Les succès à Villarreal (1-4) ou contre Alavés (0-5) nous avaient montré un Barça dominateur, serein et qui avait contrôlé le match.

Dans cette envie de gagner avec la manière, sont aussi inclus les jeunes. Riqui Puig et Ansu Fati ou encore Ronald Araujo commencent à gratter de plus en plus de temps de jeu en équipe première. Une bonne nouvelle pour une grande partie du public qui réclamait une présence plus régulière de leur part avec les pros. Ils apportent de la nouveauté dans le jeu barcelonais pour remplacer des joueurs qui ont beaucoup moins d’impact. Les cas difficiles de plusieurs joueurs ont favorisé l’intégration de cette jeunesse, arrivés de La Masia.

En tout cas, le Barça devra désormais répéter ce genre de performances plus régulièrement, en plus de continuer à gagner. La manière se doit d’être un objectif primordial à retrouver pour une équipe qui l’avait quelque peu délaissée sous Ernesto Valverde.

Messi, sauveur mais aussi préventif

Leo Messi, que dire ? Encore une saison exceptionnelle, comme toujours, et pourtant le génie argentin continue de nous étonner. Avec 25 buts au compteur et 21 passes décisives délivrées, la Pulga a encore frappé. Encore un record battu par l’Argentin : celui du nombre d’assists en une saison de championnat. Avec un peu plus de vingt unités, Messi a battu le record de Xavi, fixé à vingt passes décisives.

Así fue el GOL 700 de LEO MESSI a lo PANENKA! | FC Barcelona ...
Au cours de cet exercice, Messi a inscrit le 700e but de sa carrière. Une réalisation inscrite sur une panenka contre Jan Oblak (crédit : Lionel Messi.eu)

En plus de ça, Leo Messi a de nouveau reçu le trophée Pichichi. Une récompense décernée au meilleur buteur de Liga. Le sextuple Ballon d’Or a terminé máximo goleador du championnat pour la septième fois de sa carrière, battant, là encore, un record jusqu’alors détenu par Telmo Zarra, six fois sacré meilleur buteur (ancien meilleur buteur du championnat, évoluant à l’Athletic dans les années 1940 et 1950). Exceptionnel, donc.

Le problème de cette importance à Messi est d’y créer une dépendance, déjà bien présente pour certains. L’Argentin a sauvé le Barça à de nombreuses reprises cette saison, cachant un peu la difficulté de son équipe à triompher. Certains supporters craignent, plutôt à juste titre, « l’après Messi ». Une crainte compréhensible quand on voit tant l’équipe blaugrana dépend du joueur et trouve relativement peu d’autres alternatives à son génie.

Après cette saison difficile, Messi a quand même voulu tirer la sonnette d’alarme. Au delà de la rumeur indiquant qu’il ne souhaitait pas prolonger plus loin qu’en 2021, l’Argentin sait que son équipe n’a pas bien joué cette saison. D’après les médias, le joueur serait aussi agacé de la gestion du club par la direction.

«On ne voulait pas terminer la saison comme ça. On est une équipe irrégulière, lente, avec peu d’intensité. On a perdu beaucoup de points et le match d’aujourd’hui est un résumé de la saison»

La déclaration de Leo Messi, après la défaite contre Osasuna (1-2)

Malgré les quelques performances très mauvaises de son équipe, le natif de Rosario a beaucoup sauvé son équipe, tout comme Ter Stegen aux cages. Un même constat qu’avait soulevé Malcom, lors de son départ vers la Russie. Pour lui, comme beaucoup de monde, Messi cache beaucoup de problèmes au Barça. Même s’il a déjà poussé quelques coups de gueule, il est difficile d’imaginer Messi ailleurs qu’à sa maison qu’est Barcelone. Néanmoins, le football est tellement imprévisible qu’on ne peut rien affirmer à 100%…

C’est donc avec des incertitudes sur le futur et d’importants soucis, sportifs comme extra-sportifs, que le Barça achève cette campagne 2019/20. Une saison blanche difficile sur le plan national de façon collective mais dans laquelle certaines individualités ont continué de briller ou dans laquelle de jeunes talents se sont révélés. Setién, menacé pour son avenir, a pour but de continuer de faire évoluer ce Barça, notamment dans son jeu, alors que certains cadres se doivent de retrouver un niveau à la hauteur du club dans lequel ils évoluent. Maintenant, cap sur la Ligue des Champions et le match retour contre Naples, début août, afin d’oublier une édition de Liga qui ne se sera pas déroulée comme voulue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s